Conteuse

Crédit photo : Christian Kircher

J’ai toujours aimé lire des histoires à voix haute.

Mais mon besoin de CONTER

s’est fait sentir après avoir commencé

à écrire mes petites histoires pour les colliers-Demoiselles (en savoir plus).

En effet, lors des salons et autres évènements où je suis allée, j’ai été amenée à raconter des exemples de contes que j’avais écrits.

Très vite, j’ai compris qu’il me faudrait acquérir de solides bases pour raconter mes histoires. Je suis donc actuellement entrain de me former pour les acquérir.

***

Sur une note plus féérique voici l’histoire de mes débuts de conteuse :

***

L’Enchanteresse de tous les Mots

Elle est née un jour où les MOTS ne sortaient plus.

Au lieu de flotter dans l’air après avoir quittés ma bouche, ILS sont restés dans ma gorge, dans mes poumons.

Incapables de jaillir, les MOTS se sont répandus dans tout mon être.

ILS ont pris la place de mon cœur, de mon sang dans mes veines.

S’ILS ne pouvaient être évacués, il leur fallait ETRE.

Je suis devenue l’Enchanteresse de tous les MOTS parce qu’ILS étaient devenus moi.

Ce n’est qu’à ce moment là que les MOTS ont commencé à poindre, non plus entre mes lèvres, mais de mes doigts.

Ma main écrivait ce qui ne pouvait plus éclore autrement. Les histoires sont d’abord nées sur du papier.

Après seulement, j’ai pu reprendre en bouche les histoires d’encre.

Les sentir tournoyer entre ma langue et mes dents, les goûter pour pouvoir les transmettre aux oreilles attentives.

L’Enchanteresse de tous les MOTS commençait à conter des histoires, SES histoires, …